Souvenirs

2008

2006

2005

2004

Administration

NANTES

3 au 5 Oct 2008

Cliquez sur les liens pour voir les photos de J. Coudol, J. Gardes et D. Coyaud

Compte Rendu d'Olivier Lafourcade:

Comme chaque année à pareille époque, le Chapitre Francophone de 1818 a organisé sa sortie d’Automne. L’endroit retenu était Nantes et sa région. Nous nous sommes donc retrouvés le vendredi 3 octobre à Nantes pour un week-end prolongé. Nous étions moins nombreux que les années précédentes,  à peine une trentaine, alors que nous étions plus près de la cinquantaine au cours des années précédentes. Il faudra étudier et comprendre pourquoi nous n’avons pas réussi à mobiliser plus de nos membres cette année… Malgré tout, il est à espérer que ceux qui étaient là n’auront pas regretté d’avoir fait le déplacement. De nombreux « fidèles », dont certains venus de Washington, et quelques « nouveaux » que nous avons eu beaucoup de plaisir à voir.

Le programme nous a d’abord emmenés à Saint Nazaire où nous avons visité les chantiers de l’Atlantique, récemment devenus propriété des Coréens. Visite tout à fait passionnante avec un guide très compétent, où nous avons pu voir et comprendre la construction de bateaux de croisière absolument gigantesques, dont certains peuvent embarquer plus de 6000 passagers (équipage compris). Complexité de la planification et de l’exécution pour la construction de ces immenses immeubles flottants, de plus de 300m de long et 70m de hauteur, méthodes d’assemblage relevant du Meccano et du Lego, précision et sophistication des moyens mis en œuvre, critères économiques et financières à donner le tournis (investissement de près de 500 millions d’euros pour un navire, en principe amorti en 5 ans…). Fascinant… Retour à Nantes pour un dîner sympathique, animé et arrosé, dans la brasserie historique du centre ville, la Cigale.

 

Samedi matin, visite du port de Nantes, où nous avons pu voir la présentation du plus grand catamaran du monde, « Banque Populaire V », avec en prime sur la Loire toute la série des voiliers successifs d’Eric Tabarly, les fameux Penn Duick. Puis, visite des nouvelles « machines » sur « L’Ile de Nantes », engins mécaniques de grande taille, dont un éléphant de 10m de haut pesant 40 tonnes, à mi-chemin entre le parc d’attraction pour enfants et le jouet pour adultes…Visite un peu controversée et déroutante pour beaucoup d’entre nous (où passent nos impôts ?...) mais inhabituelle et intéressante. L’après-midi, visite absolument passionnante du nouveau musée dans le château des Ducs de Bretagne, où nous étions accompagnés par une guide érudite de grande qualité. Musée beaucoup trop grand et riche pour que l’on puisse espérer tout voir, mais sans doute une incitation pour y revenir et explorer plus en détail les nombreux trésors qu’il contient. Sans oublier la partie historique passionnante du château lui-même et de l’histoire d’Anne de Bretagne, deux fois reine de France.

Visite également de la superbe cathédrale, Saint Pierre-Saint Paul, à quelques rue du château, avec en prime un concert impromptu d’un orchestre breton, sur le parvis (voir la vidéo sur le site). Le soir de samedi, notre dîner de gala traditionnel a eu lieu dans le cadre superbe de l’Abbaye de Villeneuve. Somptueux dîner dans cet endroit très agréable de la proche banlieue de Nantes, et où le Dalaï Lama a habité lors de sa visite récente en France.

Dimanche, sous un temps plutôt maussade et pluvieux, nous sommes partis pour une visite fort intéressante de la très jolie petite ville de Clisson, au sud de Nantes, avec ses superbes halles et son magnifique château médiéval, suivie d’un parcours du vignoble du Muscadet. Nous nous sommes arrêtés au domaine de La Galissonière, où nous avons eu droit à une excellente et instructive visite des chais, avec d’excellentes explications du propriétaire sur les procédés de vinification du muscadet, suivie bien sûr d’une bonne dégustation (et de nombreux achats immédiatement transférés dans le bus), et d’un excellent déjeuner dans la cave du château. Puis retour vers Nantes dans l’après-midi, avant de nous séparer.

Comme d’habitude, les participants ont semblé être heureux de se retrouver. Nous avons particulièrement apprécié la présence de Dieter von Samson, Président du Chapitre Germanophone de 1818, et de sa femme Ella, qui se sont joints à nous comme ils l’avaient fait l’année dernière à Toulouse. Olivier Lafourcade a donné quelques éléments d’actualisation sur la situation actuelle de la Banque mondiale à Washington et, comme on pouvait s’y attendre, tout au long du week-end les discussions ont été très animées sur la situation économique et financière du moment. Notre groupe ne manque pas d’observateurs toujours attentifs et compétents de ce qui se passe dans le monde…

Nous nous sommes séparés sur un consensus déjà fort sur l’objectif de nous retrouver l’année prochaine à Marseille.